Mel Ramos

Millésime :  1935

Nation : Etats-Unis

Mouvement artistique : Pop’Art

Sujet de prédilection : les Pin-Up sexy…

Biographie...

Né le 24 juillet 1935 à Sacramento, Mel Ramos débute ses études artistiques dans sa ville natale en 1953. Sa 1ère exposition a lieu à la galerie David Stuart en 1965 et il expose en Europe à partir de 1971. Le musée Oakland de Californie lui consacre sa première exposition rétrospective en 1977.

La peinture de Mel Ramos s’inscrit résolument dans le courant pop art. Comme Roy Lichtenstein, il s’inspire, au début de sa carrière, de l’imagerie des comics américain, en peignant les effigies de Batman ou de Flash Gordon. Le thème de la Pin-up va ensuite devenir récurrent pour lui et choisit de l’illustrer par des figures qui se détachent sur des fonds représentés par des logos de marques. A partir de 170, il détourne des classiques de l’histoire de l’art comme l’Olympia d’Édouard Manet ou l’Amour et Psyché de Jacques-Louis David.

Son travail est présenté dans plus d’une trentaine de collection publiques, dont la Smithsonian Institution de Washington, le Guggenheim et le MoMA de New York ou la Hamburger Kunsthalle.

A l’occasion de ses 75 ans et des 50 ans du Pop Art, il a fait l’objet d’une grande rétrospective à l’Albertina de Vienne et à la Villa Stuck de Munich.

Artiste du détournement qui refuse la provocation, Mel Ramos voit dans la Californie des 60’s une anticipation de notre civilisation de l’image omniprésente. En multipliant la figuration du corps féminin sans connotation sexuelle mais dans le cadre de publicités détournées, Mel Ramos illustre la dérision des icônes et symboles de la “religion” consumériste (ce qui le distingue au sein du mouvement pop). Par ce biais également, il questionne les vraies-fausses valeurs que la publicité et Hollywood mettent en avant, à commencer par l’émancipation de la femme. Privilégiant la figure féminine et son naturel, il est à la base de l’évolution contemporaine du nu.

EN STOCK